DELHI DAILY LIFE

Delhi Day #1

Une fois n’est pas coutume, le karma a décidé de jouer en notre faveur et de nous amener, sans retard ni perturbation à Delhi. 8h chrono et un premier poulet-curry aérien plus tard, nous arrivons enfin !

 IMG_2606IMG_2616

Le temps de passer la douane, de récupérer nos valises (qui ont répondues présentes sans exception à l’appel), et nous voici dans le grand hall de sortie de l’aéroport de New Delhi, l’Inde et nos trois mois de voyage face à nous.

Un taxi vient nous chercher et là commence le… point trafic : à peine en route, je me rappelle tout de suite de cette phrase entendue dans « Un + Une » (actuellement au cinéma mais que je ne vous recommande pas forcément d’ailleurs) : « En Inde tu ne conduis pas, tu évites les accidents ». Et c’est clairement ça.

Trois voies sur la route deviennent quatre voies de voitures / Une ambulance nous double dans laquelle on ne compte pas moins de 10 têtes (dont deux d’enfants sur les genoux de leur mère à l’avant de la camionnette qui fait office d’ambulance) / Les motos portent trois personnes et sans casque parce que c’est plus marrant / Le klaxon dicte sa loi, on ne choisit pas son camps entre gauche et droite pour dépasser sur la chaussée, mais on indique au moins sa présence par un signal de type sonore. etc, etc

Sur les bords de route on fait sécher son linge, on vend nourriture / pièces de voiture / boissons / toutcequetuveux, on joue au foot, on creuse (à la pelle) (sans masque) (ni casque) (ni peur). 

Et nous, on ouvre les yeux (et la bouche), abasourdis, on prend des photos et on constate que même si tout ce que nous avons devant nous est à mille lieux de ce que vous voyons en France, et si tout ça n’y serait évidemment pas toléré pour des questions de sécurité / hygiène et autres, et bien ça a l’air de fonctionner quand même pas mal au final. Parce qu’à côté du trafic en apparence ingérable, il y a aussi les jolis camions peints, les petits messages à l’arrière des rickshaws (et il me tarde d’essayer ces petits OVNIS), les indiens (au moins en apparence) sereins aux coins des rues.  

Vers 13.00 nous arrivons au campus. Notre premier constat c’est que c’est petit, enfin ce n’est surtout pas aussi immense qu’on se l’imaginait plutôt (le genre d’immense campus à l’américaine etc). Après quelques démarches administratives, chacun rejoint sa taverne des trois prochains mois (les meufs sur le campus, les gars dans un hôtel / auberge à quelques kilomètres de là). C’est rudimentaire mais mignon. On a une « landline » pour se connecter à Internet, première fois que j’utilise un truc pareil mais ça fonctionne pas mal au final.

IMG_2669.JPG

Peu de temps après, découverte du mess (big up mon Caro) aka la cantine. Ça riz et ça curry à balle, la parcimonie étant le maître mot pour la préservation de nos estomacs aseptisés. Encore des démarches administratives et nous découvrons un peu plus le campus qui est clairement agréable à vivre.

Le soir, deux autres étudiants de notre groupe arrivent. Avec Phim(masonne) on se fait nos premiers potes indiens lors du dîner, trop contents d’accueillir des étudiants étrangers et nous de rencontrer des natives (échange de bons procédés Bonsoir). 

Demain normalement nous partons pour un weekend de 3 jours à Delhi, et j’ai clairement hâte de découvrir cette espèce de fourmilière géante.

En attendant je vous souhaite un Joyeux Noël et un bon « marathon culinaire » en option !

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Delhi Day #1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s