SPICY TRIPS

Je (re)viens du Sud / South Goa part 2/2

Où en étions nous ? Ah oui, la plage, les cocktails et le soleil… Je dois vous l’avouer, le refrain des trois jours suivants ne fut pas très différent. La fin de notre séjour à Goa, c’est par ici !

#DAY3 : Après 2 jours de « plagination » intense, nous décidons aujourd’hui d’aller découvrir le village de Quepem, bien ancré dans les terres et situé à environ une heure de route de Patnem (là où se trouve notre hôtel pour ceux qui auraient loupé l’article concernant notre arrivée dans le Sud de Goa) (session de rattrapage par ici). Nous y allons évidemment à moto, et là commence la partie de plaisir. La route est magnifique, s’enfonce dans les montagne, nous laisse apercevoir des rizières et des points de vue de folie qui font qu’au final cette heure de trajet s’écoule à la vitesse de…nos Royal tiens…. !

Pour la petite histoire, la ville / le village de Quepem a été établi en tant que colonie portugaise par un noble Portugais donc, qui y a construit un palais, le Palácio do Deão (la visite que je vous raconte juste en dessous), suivis d’une église, d’un hôpital et d’un marché.

Le centre du village est petit mais agréable. Nous déjeunons rapidement dans un restaurant indien puis filons visiter le fameux Palais. Il s’agit d’une maison coloniale portugaise qui a été rachetée par un couple d’indiens qui continuent aujourd’hui encore de la rénover pour lui redonner son allure initiale de maison portugaise. Nous sommes accueillis par le propriétaire de la maison qui nous explique qu’avant d’entreprendre la rénovation de la bâtisse sa femme et lui sont allés au Portugal pour y faire des recherches architecturales afin d’intégrer le plus précisément possible le style portugais qu’ils souhaitaient redonner au Palais. Il nous fait la visite de sa propriété en nous expliquant l’utilisation d’époque et actuelle de chaque pièce. La maison est magnifique, lumineuse et entourée d’un grand et magnifique jardin lui aussi toujours en phase de retouche, dans lequel nous nous posons un moment, au milieu des grands arbres qui le composent.

La visite du Palais terminée, nous mettons les voiles en direction d’une plage où terminer notre après-midi et optons pour la plage de Colva, à une vingtaine de kilomètres de Quepem. La plage est jolie en soi mais sans charme particulier, du moins par rapport aux plages que nous avons déjà vu depuis le début de notre séjour Goanais (non décidément je ne m’en remets pas, ce mot est vraiment hideux). 

Le retour vers Patnem est un peu long mais l’optique de la soirée qui nous attend nous fait bien oublier la longueur du trajet. Après un dîner dans notre restaurantquotidienpréféré, j’ai nommé le Nirvana, nous partons en effet avec Phim et JB (la fameuse team de l’ambiance…) à la Leopard Valley…. Oui bon dit comme ça je vous accorde que ça ne fait pas vibrer. Et pourtant le lieu est FOUUUU : une boite de nuit intégralement plein air, entourée de palmiers / baobabs, un spot de mixage surélevé, une fontaine, il ne nous en faut pas plus pour savoir dès notre arrivée que « cette soirée va être une pure soirée » (comment ne pas vous la sortir dans pareil contexte en même temps…). Et d’ailleurs on y croise même le groupe d’Israéliens que nous avions rencontrés quelques jours plus tôt, quand nous étions dans le Nord de Goa, soit 250 km plus haut… DINGUE ! (Phim…) 

La boite se trouve à Anjuna et est pour ainsi dire la seule boite de nuit du Sud de Goa, ouverte seulement les soirs où passent des DJs…soit l’occasion ou jamais d’aller danser un peu pendant notre séjour !

#DAY4 : ou notre dernier jour dans l’état de Goa, déjà ! Courte journée au programme, nous prenons le train à 19.25 soit départ de l’hôtel à 17.00. Du coup quoi de mieux pour cette dernière journée que de profiter de notre petite plage de Patnem, d’une dernière baignade et de quelques bons cocktails ? (rassurez vous, on sait tous que « la routourne tourne », le karma y est allé de bon coeur pour nous punir de cet excès  d’épicurisme…)

17.00 donc, nous partons en taxi.

Départ : Patnem / Arrivée : Margao, où nous prenons le train. Celui-ci est prévu à 19.25 (on n’est pas à 5 minutes près) (proverbe indien). Et en fait oui « on n’est pas à 5 minutes près », et surtout ce soir là… En arrivant à la gare il nous reste un peu plus d’une heure jusqu’à l’arrivée du train, normalement... Nous nous empressons de commander un petit truc à manger, soucieux d’avoir le temps de rejoindre notre quai et de ne pas louper notre train, à 19.25, si seulement.…Bon allez trop de suspense, comme vous vous en doutez, nous n’avons PAS DU TOUT pris le train à l’heure initialement indiquée….mais 6 heures plus tard au final (comptez +1 heure à chaque nouvel affichage en gare) (minimum).  Et sans vous mentir, ces six heures ont surement été les plus longues de notre vie. Entre humidité, chaleur, surpopulation, mauvaises odeurs et compagnie, comment vous dire que ce ne fut que folklore. Les tours de gare et autres pauses clopes se sont succédées, lentement, répétitivement, et le train a finit…par arriver ! (Imaginez le supplice de devoir rester 4 jours de plus à Goa s’il n’était justement pas arrivé…) Paix à notre patience…

Nous sautons à bord et avançons à la recherche de nos couchettes. Et au final ce n’est pas si inconfortable, 3 couchettes dépliables, les unes au dessus des autres, version lits superposés. Et c’est parti pour quelques heures de folie à bord de « notre Goala Express » (ça sonne pas mal en fait) (Goa + Kerala = Goala ?) (ACCEPTED)…….

 

Suivez la suite de mon trajet et de mes aventures au prochain article, à paraître sous peu !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s