BE READY

Les bons plans du Rajasthan

Le Rajasthan on aime, pour pas dire qu’on A-DORE. Et en plus, on y a découvert un paquet de bonnes adresses que j’avais bien envie de partager ici avec vous, parce qu’après tout c’est un peu ce qu’on recherche tous quand on met les pieds dans une ville qu’on ne connait pas. De Jaïpur à Udaïpur en passant par Pushkar, Jaisalmer et Jodhpur, par ici les bons plans !

( NB : pour ce qui est des hébergements, l’intégralité des adresses figurant ci-dessous proviennent du Guide du Routard, et de la catégorie « Très Bon Marché » pour la plupart. Nous sommes et restons étudiants avant tout, même quand nous partons en vadrouille)

  • Jaïpur

Dormir :  Moustache Guest House. Située près de l’arrêt de bus des trajets en provenance notamment de Delhi, jolie petite auberge au rooftop adorablement aménagé. Propose un petit déjeuner plutôt bien fourni le matin, et un restaurant aussi délicieux que peu cher. Tarif tout à fait raisonnable pour y dormir (on reste dans une auberge de jeunesse après tout), on vous y offre un lit dans un dortoir de 6 personnes en général, avec salle de bain, et eau chaude s’il vous plait !

Se restaurer : lorsque nous étions sur place nous avons surtout déjeuné « dans la rue », à l’affût de nouvelles découvertes en matière de street food. C’est notamment là que nous avons découvert les Aloo Tikky, petites galettes de pommes de terres qui ressemblent vaguement aux Röstis, et que l’on vous sert avec une sauce type crème fraîche (agrémentée de quelques épices évidemment) et une sauce tomate épicée si vous le souhaitez.

  • Pushkar

Dormir : Mayur Guest HouseAu bout d’une des rues principales de Pushkar et à deux minutes à pied du lac, l’auberge tenue par Polly est à l’image du village dans lequel elle se situe : d’un charme fou ! Loin du cinq étoiles, certes, on y trouve quelques chambres (pas plus d’une dizaine) avec lit plutôt confortable (oui c’est un peu ce qu’on cherche avant tout), salle de bain, et à nouveau…de l’eau chaude ! Egalement un rooftop, non aménagé OK, mais duquel vous avez quand même une vue plutôt sympathique sur une bonne partie du village. Quant à l’hôte de cette auberge : un amour ! Serviable, disponible, amoureux de sa ville qu’il connaît comme sa poche et défend avec ferveur, c’est le Mister Bons Plans par excellence.

Se restaurer : Out of The BlueRecommandé par Polly justement, c’était devenu notre spot de petit déjeuner tout au long de notre séjour (pendant deux jours d’accord). Ne vous privez surtout pas de la vue qu’offre le rooftop du restaurant, sur le lac de Pushkar et les petites montagnes qui entourent la ville. La rubrique « Breakfast » du menu est particulièrement bien fournie et tout ce qu’on nous a servi était délicieux (café noir et jus frais, entre bien d’autres). Petit bémol pour les croissants dont nous avons voulu, en bons français, faire l’expérience avant de nous rappeler qu’à chaque pays ses traditions et que l’Inde n’avait jamais été réputé comme le pays de la viennoiserie (allez demander du Gulab Jamun dans le premier restaurant non-indien que vous trouverez en France et je suis sur que n’importe quel indien vous dira que c’est infect) (d’ailleurs qui sait ce qu’est du Gulab Jamun en France, pour commencer ?!). Bref, ça nous apprendra. Mais pour le reste foncez les yeux fermés ! Les serveurs y sont adorables en plus de ça (et patients à en juger par leur sourire constant en dépit du nombre d’allers-retours qu’on leur a fait faire en cuisine, soit 3 étages plus bas).

Bons baisers de Pushkar.JPG

  • Jaisalmer

Dormir : Sagar Guest HouseEn plein cœur de la forteresse de Jaisalmer, l’auberge tenue par Kamal n’est pas sans sa dose d’avantages : prix plus que raisonnables (comptez 6€ la nuit pour une chambre double), jolie vue sur les ruelles de la forteresse depuis les chambres, restaurant (veg) délicieux et, et, et : encore un rooftop.  Aménagé avec quelques tables et coussins, vous voyez depuis là-haut la quasi totalité de la ville, à l’intérieur et à l’extérieur de la forteresse, le lac de Jaisalmer au loin, et encore plus loin le début du désert du Thar, rien que ça. Tout petit bémol, ne pas trop compter sur l’eau chaude sous la douche (mais bon c’est ça aussi la vie de Roots non ?) Et que dire de Kamal ? Un hôte drôle, accueillant, qui n’hésitera pas à venir s’asseoir un moment avec vous pour papoter de tout et de rien, ou à vous escorter lui-même dans les Safaris qu’il organise dans le désert du Thar (que je vous racontais ici notamment). Le tout dans l’humour, la joie et la bonne humeur (hashtag tinkiètepaupiète) (hashtag trankilEmil).

Se restaurer : Trio Restaurant. C’est totalement par hasard que nous avons découvert cette adresse. Nous nous promenions alors dans la ville hors-forteresse de Jaisalmer quand nous avons aperçu l’entrée d’un hôtel particulièrement luxueux et son jardin magnifique. En touristes curieux, nous entrons, effectuons un petit tour du-dit jardin, levons les yeux et apercevons une terrasse de laquelle nous soupçonnons une vue remarquable. Nous menons alors notre petite enquête auprès du personnel de l’hôtel pour savoir quel était le restaurant auquel appartenait cette charmante terrasse, ce qui nous a finalement conduit jusqu’au Trio Restaurant. Et pour notre plus grand plaisir, tant visuel que gustatif. Les prix y sont certes un peu plus élevés que ceux que nous prisons habituellement (environ 400 roupies par plat) (soit 6€) (oui bon ça vaaaaa), mais le niveau gastronomique également. De nombreuses spécialités indiennes à base de poulet figurent au menu et tous les plats que nous avons testés et partagés étaient réellement délicieux. Le tout dans un cadre magnifique et avec un service irréprochable (comprendre : peu d’attente comparé à la majorité des restaurants indiens). 

  • Jodhpur

Dormir : Hill View Guest House. Comme beaucoup d’auberges de la vieille ville de Jodhpur, celle-ci se situe au pied du fort et vous offre une vue imprenable sur celui-ci. L’auberge Hill View n’y fait pas exception. Pour ce qui est des chambres, je dirai « sobre mais correct ». Un lit, une salle de bain presque propre, de l’eau chaude, et une petite vue sur la ville. Pas de charme particulier à cette auberge en revanche. Et je vous déconseille d’y prendre le petit déjeuner servi par le restaurant de l’auberge, le service y est d’une longueur incroyable (nous avons attendu plus d’une heure ce que nous avions commandé), et pour une qualité somme toute banale (sans jouer les fines bouches je vous promets). L’avantage réside dans le prix : 500 roupies par nuit et par chambre double, dérisoire !

Manger : Nirvana Home Hotel & Restaurant. Après avoir visité le fort de Jodhpur et un peu crapahuté dans le centre ville situé autour de Clowk Tower, il commençait à se faire sérieusement faim. A ce moment là pas de restaurant qui nous tente à l’horizon, jusqu’à ce que nous découvrions le Nirvana Restaurant. On nous installe sur une terrasse couverte qui fait un peu penser à celle du Trio Restaurant dans lequel nous avions mangé à Jaisalmer, deux jours auparavant. En ferventes amatrices de nourriture indienne, les spécialités que l’on nous sert à Phim et à moi sont plus que savoureuses. La joyeuse découverte de ce restaurant c’est le « Special Nirvana » que l’on nous a servit en dessert, et que l’on a curieusement vraiment bien aimé. Et pourtant s’il y a bien une chose par laquelle je ne me laisse vraiment jamais tenter en Inde, ce sont les desserts. La plupart du temps vous aurez juste l’impression d’avaler un morceau de sucre tant ils en sont remplis, mais cette fois-ci on a affaire à un petit biscuit sec surmonté d’une espèce de crème qui contient juste la dose de sucre qu’il faut pour combler nos papilles. Je vous voir venir à vous représenter un chesse-cake, on en est loin, mais c’était tout de même très bon !

Spot Lunch - Nirvana restaurant - Jodhpur

Pushp Guest House. Pushp, c’est l’auberge dans laquelle nous voulions dormir à Jodhpur à la base. Sauf que lorsque nous avons poussé la porte de l’établissement, à notre arrivée, seule une chambre disponible restait, là où il nous en fallait deux, ce qui nous a donc poussé jusqu’à l’auberge dont je vous parlais juste au-dessus. Mais bonne nouvelle, en plus de chambres super mignonnes (pour avoir visité l’unique et dernière chambre disponible qu’il restait, c’est d’un « chou » absolu), Pushp dispose aussi d’un restaurant, en terrasse, avec vue sur le fort et un bon nombre de plats délicieux au menu. Nous avons tous opté pour des plats et riz à l’indienne ce soir là et n’avons été déçu de rien (sauf Phim dont le serveur a littéralement oublié de prendre la commande, accessoirement, ou pas). Et pour les amateurs de bonnes saveurs occidentales : leurs pancakes au Nutella sont une tuerie !

  • Udaïpur

Dormir : Pushkar Palace. Ne vous fiez par au nom, nous ne parlons pas ici d’un cinq étoiles All Inclusive, mais d’une petite auberge qui « fait le travail ». En arrivant sur place, n’ayez pas peur, l’entrée n’a certes rien d’accueillant, mais au fond de ce petit couloir un peu sombre se trouvent quelques chambres, plutôt spacieuses, décorées sobrement et avec ce qu’il faut pour passer une (ou plusieurs) bonne nuit sans vous ruiner. Montez deux étages et vous trouverez une terrasse / salon où il fait bon se poser pour boire un verre ou prendre un petit déjeuner, à des prix là encore plus que raisonnables. Gravissez les dernières petites marches au fond à droite et vous arrivez sur le toit de l’auberge d’où vous avez pleine vue sur le City Palace d’Udaïpur. De bon matin, c’est plutôt sympa croyez-moi ! L’auberge dispose même d’un billard, avis aux amateurs. Seul tout petit bémol : la plupart des membres de la famille qui tiennent l’établissement ne parlent pas un mot d’anglais, mais n’en demeurent pas moins adorables.

Se restaurer : Natural View Restaurant. On arrive dans une ville avec lac, quoi de plus naturel que de chercher à dîner dans un restaurant qui puisse nous offrir une vue de rêve sur celui-ci ? A cet égard on peut sans trop mentir affirmer que le Natural View Restaurant répondait tout à fait à cette micro-exigence. Nous dînons donc face au lac d’Udaïpur, éclairé dans la nuit par les différents hôtels et restaurants qui le bordent, petit moment de magie qui s’ajoute à tous ceux déjà vécus depuis le début de notre Road Trip. Ajoutez à ce cadre de rêve une carte de plats, indiens ou non, absolument folle, un service adorable, et un restaurant d’une propreté et d’un accueil sans reproche possible. Celui-ci se déploie sur deux niveaux de terrasse, celle du haut étant encore plus propice à la détente avec ses canapés et petites tables où il fut bon de se poser pour digérer un peu après s’être régalés. Niveau tarifs on se trouve dans une fourchette totalement acceptable au regard de la qualité des plats qui y sont servis, et du cadre dans lequel vous vous trouvez à ce moment-là. La petite surprise du menu, c’est le Special Lassi. On le connait aussi sous le nom de Bhang Lassi, ça vous met sur la voie peut être ? Si non, comprendre tout simplement un Lassi aromatisé au cannabis. Ne vous attendez pas à un effet instantané et qui vous fera planer des heures durant, celui que nous avons goûté sentait davantage la banana que la ganja et ne nous pas mené bien loin en altitude. Mais l’expérience était drôle à vivre, à tester !

Tiger RestaurantAprès une première expérience plutôt concluante dans le style bonne bouffe + cadre idyllique, on a forcément été tenté de retenter notre chance. Et à nouveau, pactol ! Une autre chouette découverte que nous faisons avec le Tiger Restaurant, situé à deux pas du Natural View Restaurant où nous avions dîné la veille au soir, et avec un niveau de prestation très similaire. Et quel plaisir de re-découvrir le lac, en hauteur, et de jour cette fois ! Je vous recommande particulièrement leur riz aux légumes et fruits sec, dont j’ai oublié le nom évidemment (en même temps les noms indiens de manière générale…), mais qui accompagne à merveille n’importe quel plat à base de poulet.

Vue du Tiger Restaurant - Udaipur

Voilà pour la petite série de bons plans spécial Rajasthan, pour les villes que nous y avons visité du moins. Evidemment il y en a tant d’autres, mais si un jour vous passez par là, ça vous fait  déjà quelques petites adresses testées et approuvées à expérimenter à votre tour ! Et si vous en avez d’autres en stock, n’hésitez pas à les partager, qui sait, lors d’un futur voyage peut être….

Je vous dis à bientôt pour un prochain article qui promet d’être haut en COULEURS, une idée sur le sujet ? 😉

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s