SPICY TRIPS

BOMBAY – Fort & Victoria Station

Dans le dernier article je vous emmenais dans les quartiers de Colaba, puis Kala Ghoda et enfin Marine Drive. Aujourd’hui il est temps de poursuivre notre petite promenade, à la découverte de deux autres quartiers de la ville : Fort et Victoria Station.

  • FORT

Quand vous observez un peu la carte de Bombay, Fort est le quartier situé juste « au-dessus » de Kala Ghoda (j’aurai naturellement envie de vous dire « au nord » du coup mais dans le doute…au dessus!). Dans le quartier de Fort vous vous promenez, notamment pour rejoindre le suivant, celui de Victoria Station. Mais vous découvrez aussi de chouettes bâtiments, tels l’University of Mumbai et la High Court. Toujours dans ce style indo-occidental, faits de pierres grises, et d’une propreté incroyable, ils se situent tous les deux sur la grand avenue que je vous citais dans le dernier article, la Mahatma Ghandi Road. Vous y retrouvez toujours ces grands arbres le long des voies de circulation, de magnifiques résidences, et des terrains de sport.

IMG_0169

D’ailleurs, le jour où nous sommes passées par là, un match de cricket était en cours. Nous nous sommes donc arrêtées pour observer le jeu, et avec pour mission de finir par en comprendre les règles (ce qui n’est pas une mince affaire croyez-moi, même après explications). Nous nous sommes donc posées quelques minutes sous la “tente” d’une des deux équipes qui disputaient le match, ce qui nous a donné l’occasion de discuter avec l’un des joueurs qui a tenté de nous faire comprendre les bases de son sport. Bon, la vérité dans tout ça, c’est qu’à part A un moment tu « battes » / A un moment tu cours….on n’a pas compris grand chose… DAMNED je crois bien que nous repartirons d’Inde sans avoir trop rien cerné de ce sport national pourtant ! Ce fut aussi l’occasion de shooter quelques photos de joueurs en action, et, pour le cliché, aux côtés d’un joueur, batte à la main.

IMG_0179

IMG_0185

IMG_0178

Cricket player - Bombay

 

 

  • VICTORIA STATION

S’il n’y a en soi par énormément de choses à voir dans le quartier de Fort, on ne peut pas en dire de même pour Victoria Station. C’est là où nous avons passé presque la totalité de notre deuxième journée de découverte de Bombay. Et ce fut extra, toutes ces couleurs, ces ambiances différentes d’endroits en endroits. C’est dans ce quartier que se trouve la frontière symbolique entre la partie “occidentalisée” et la partie “indienne” de la ville. Vous vous promenez le long d’une grande avenue, vous traversez une rue et pof vous vous retrouvez à nouveau entouré d’un million de personnes et plongé dans l’agitation traditionnelle des villes indiennes telles que vous vous les représentez. Derrière vous le calme, devant vous “la vie”.

#VISITER / VOIR

– Victoria Station itself. Il s’agit de la gare de Bombay. Une merveille architecturale, parmi les plus belles que j’ai pû voir en Inde, sans en rajouter une miette. Pendant un moment vous avez l’impression de vous trouver en face de Kings Cross, la gare de Londres (les arbres de Barcelone, les lumières de New York, la gare de Londres, mais où va-t-elle s’arrêter ?). Le bâtiment est immense, entièrement fait de pierres ocres, de tourelles, dans un style néogothique qui vous fait perdre tout repère spatial. Encore une fois rien de bien indien derrière cette architecture. Et pour cause, le bâtiment a été construit en 1887, au moment où l’Inde était encore une colonie britannique (d’où le petit côté londonnien, vous voyez où je veux en venir). De plus, le site est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, rien que ça. Ne manquez pas d’y entrer, l’intérieur vaut également le détour, ne serait-ce que pour ses plafonds très hauts et magnifiquement peints. Je vous laisse admirer.

IMG_0304

IMG_0189

IMG_0204

 

– Municipal Corporation Building. Ou tout simplement la mairie de la ville. L’Hôtel de Ville quoi. Le bâtiment fait face à Victoria Station, et ne fait qu’embellir le panorama que vous admirez quand les deux monuments se trouvent face à vous. Construit dans un style similaire à la gare, il la dépasse même en terme de hauteur avec son immense tour et coupole centrale. Nous n’y sommes pas entrés mais la simple admiration de l’édifice vaut le détour.

Mairie - Bombay

 

– J.J.School of Arts. Comme son nom l’indique, il s’agit de l’école d’art de la ville. Totalement ouverte au public, ne manquez pas de vous promener dans sa grande et jolie cour extérieure, à la découverte des 1001 graphes qui ornent ses murs. Réalisés par les étudiants de l’école, on apprécie les différents motifs et couleurs employés pour les peindre. Nous ne sommes pas rentrés dans le bâtiment même de l’école, mais parfois il abrite des expositions, de travaux d’élèves ou de professionnels de l’art.

IMG_0211

Visages - Ecole d'art - Bombay

IMG_0212

Blue Wall - Ecole d'art - Bombay

Chai - Ecole d'art - Bombay (2)

 

– Crawford Market. Ou la première étape de notre retour symbolique en Inde. Les spécialités de ce marché ? Les fruits et les épices. Situé sous des formes de halles, on apprécie l’ombre et donc l’espèce de fraîcheur qu’elles procurent, mais aussi les jeux de lumière que cela crée entre les espaces ombragés ou non. Niveau couleurs on en prend pour ainsi dire plein la vue, mais aussi plein le nez au final, surtout à l’approche des magasins d’épices. Les marchands y sont d’une gentillesse incroyable, on aurait pû y manger gratuitement si on l’avait souhaité tant les gens étaient heureux de nous faire goûter et découvrir leurs produits. D’ailleurs c’est là que nous avons découvert les Chikoo, ces espèces de pommes / prunes / poires absolument délicieux ! C’est aussi dans ce marché que nous avons fait nos emplettes en termes d’épices, dans un petit shop auquel nous a amené un vendeur qui nous suivait depuis un bon moment. Nous y avons passé une heure au moins, à sentir les différents curry / chili et autres épices traditionnelles.

IMG_0223

IMG_0226

Vendeur de mangues - Crawford Market - Bombay

IMG_0217

 

– Mumbadevi Temple. Croyant / amoureux des temples, ou non, croyez moi celui-ci vaut le détour. Pour sa beauté et pour le spectacle que vous y verrez. Rien qu’à l’entrée, ne vous étonnez pas d’être fouillés, passage des portiques de sécurité OBLIGATOIRE, puis retrait des chaussures à l’intérieur, jusque là rien de surprenant. Une fois ces étapes accomplies, commencent les réelles festivités. Visuelles déjà, grâce aux magnifiques scultpures, peintures et dorures qui ornent murs et plafonds. Puis plus “personnelles” disons, avec la tradition des offrandes faites par les croyants pour leur dieu. Là où nous avons été un peu surprises, c’est sur la quantité d’offrandes réalisées, certains arrivent parfois avec des paniers REM-PLIS, de fruits et petits mets préparés par leur soin ou achetés dans la rue. Nous qui n’avions à ce moment pas encore déjeuné, je vous avoue que ça a clairement suffit à nous mettre l’eau à la bouche. Malheureusement il est interdit de prendre des photos à l’intérieur du bâtiment, tout ce que j’ai à vous proposer pour vous en donner un aperçu consiste donc en ce lien : http://bit.ly/1VZAbiH

Offrande pour le temple - Bombay

 

– Null Bazar. Probablement les sensations les plus fortes de notre journée. Je ne vous mentirai pas, nous en sommes sorties aussi émerveillées que bouleversées. Niveau commercial, vous y arrivez par une ruelle où la spécialité incontestable est l’ail. Oui oui cet espèce de repousse vampire, celui-là même. De part et d’autre de la ruelle sont alignés des marchands d’ail, et d’oignons pour certains (attention, opération diversification!). Rien d’autre. L’odeur est agréable pour qui l’aime, le décor assez surprenant quant à lui comme vous pouvez vous en doutez. Puis vous arrivez dans la partie la plus forte en sensation du bazar : la halle au poisson. Pour tout vous dire on n’y a pas vu un seul poisson. Seule l’odeur était présente, les restes de marchés passés sûrement, très forte et difficile à supporter. En revanche, des gens qui dorment, qui « squattent », qui attendent on ne sait quoi, et qui vous dévisagent en passant. Nous n’y sommes pas restés longtemps, parce que ce genre de spectacle, même après trois mois en Inde, reste difficile à accepter et à supporter, et que j’y trouve personnellement un côté légèrement voyeuriste (d’où l’unique photo que j’ai à vous en montrer, aussi). En ressortant de la halle, retour à l’animation et aux vendeurs habituels, de fruits, d’épices, de bibelots. On respire à nouveau.

Halle - Bombay

Vendeur d'oignons - Bombay

 

– Chor Bazar, est une espèce de micro quartier tout au nord du quartier de Victoria Station. Il s’agit là d’un quadrillage de ruelles qui répond absolument à la définition que l’on se fait d’un bazar slash immense bordel. Réparateurs de scooters ou de voitures / antiquaires / laverie manuelle / menuisier / couturier / teinturier, tous les corps de métier semblent y être représentés (hors alimentaire pour le coup), pour notre plus grand émerveillement. Même si l’on manque toutes les trente deux secondes de s’empaler dans une porte de voiture posée ça ou là, une chèvre, une poutre oubliée ou portée sur la tête d’un passant ou encore une charrette abandonnée le temps de papoter un peu entre voisins, l’ambiance y est teeeellement chouette que nous y avons passé toute une partie de notre après-midi. Nous avions lu dans le Routard que nous pouvions trouver des boutiques qui vendraient des affiches de cinéma indien, que nous avons finalement dénichées chez Bollywood Bazar (la boutique est assez connue dans le secteur) à des prix magnifiquement négociés.

IMG_0250

Laverie - Bombay

IMG_0281

IMG_0283

IMG_0288

IMG_0246

IMG_0295

 

#MANGER (parce que c’est quand même toujours la meilleure partie de la journée au final)

Shalirma Restaurant. Situé en plein cœur du quartier musulman de la ville, qui est lui même immense, ce (grand) restaurant propose une variété de plats indiens absolument DIN-GUE. Des poulets, des omelettes, mille variétés de riz, une carte des boissons pas moins folle avec un choix de jus frais fou. Bref. On s’est régalé. Et pour trois fois rien (pour les estomacs de moineaux comme les nôtres, à nouveau l’option 1 plat pour deux est surement la bonne) (que l’on n’a vraiment eu du mal à finir tant c’était copieux même!) (mais qu’est ce que c’était booooon).

Plat Shalirma Restaurant - Bombay
Voilà ! C’est tout pour Fort et Victoria Station, dont nous revenons épuisées mais la tête remplies d’images inoubliables.

Ah oui, le soir, en rentrant à l’hôtel, nous nous sommes aussi arrêtées dans une église près de chez nous pour assister à un concert de Gospel, une grande première pour moi, et c’était franchement chouette !

 

Notre aventure à Bombay, première étape de notre voyage en Inde du Sud, s’achève ici. Prochain atterrissage à quelques centaines de kilomètres de là, dans le Kerala…. Mais je ne vous en dis pas plus, un peu de patience, ça arrive très vite (cette maîtrise du teasing…) !

En attendant j’espère que cette série d’articles sur Bombay vous a plu, vous a fait voyager un peu, où que vous vous trouviez actuellement, et qui sait, vous a peut être donné envie d’y mettre un jour les pieds, pourquoi pas ?

A très vite !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s