SPICY TRIPS

TeaTime à Munnar

Munnar, c’est magnifique. Vous dire le contraire relèverait clairement du mensonge.

Les champs de thé à perte de vue, les montagnes qui entourent le village, le calme qui règne dès que l’on en sort pour aller apprécier quelques points de vue remarquables, tout ça, ce sont les très bons et très appréciables côtés de Munnar.

Mais, le problème, c’est bien d’y arriver, à Munnar. Car si la route qui y mène est magnifique, et que s’y succèdent tantôt de la  forêt, tantôt des plantations de thé, tantôt de petits villages locaux, elle est surtout très TRÈS longue. On nous avait recommandé Munnar comme une « promenade » à proximité de Kochi, mais c’est à mon sens une étape à part entière dans un périple si vous voulez vraiment y passer un peu de temps et profiter aussi bien du village que des hauteurs avoisinantes.

De Kochi à Munnar, comptez 5 heures de bus. Idem dans le sens retour, évidemment (Inspecteur bon sens au rapport) (merci pour cet éclair de génie), voire un peu plus encore si, comme nous, vous tombez dans les embouteillages de fin de journée de Kochi. Donc 10 heures de trajet dans la journée, ce qui, on peut en convenir, n’est pas rien. Pour ne pas arriver trop tard sur place et avoir le temps de faire tout ce que nous souhaitions à Munnar, nous sommes  parties avec le bus de 4h00…du matin, of course. Comment vous dire, un peu fatiguante la journée disons… Voilà pour le côté « pouce vers le bas ». Heureusement, il y a plein de bons côtés aussi à cette découverte, et je vous raconte ça tout de suite (quand j’étais petite moi aussi je commençais toujours par la mauvaise nouvelle pour terminer sur des nouvelles plus cool ensuite).

Parking aire d'autoroute - To Munnar

Nice lights - To Munnar

Comme je le disais juste avant, déjà, il y a la route pour arriver (attends, elle nous disait pas il y a trente secondes que cette fameuse route était un enfer celle-là ?) (la fille qui se contredit à peine en l’espace de deux phrases). Alors certes on n’a pas vu grand chose du début, fin de nuit et sommeil obligent, mais dès lors que le soleil a commencé à poindre, là, tout a commencé à devenir absolument CA-NON. De part et d’autre de la route, une nature comme on n’en avait encore jamais vu jusqu’ici, le genre de nature qu’on a envie d’appeler fôret tropicale, ou jungle, par exemple. Des arbres partout, d’un vert ravissant, quelques maisons ici ou là, signe de vie humaine environnante, et cette petite route. Hormis le bruit de notre bus, pas d’autres nuisances sonores ne nous parviennent. N’étant heureusement pas malade en bus, j’ai passé une paire d’heures la tête à moitié sortie dehors (l’avantage, pour une fois, qu’il n’y ait pas de fenêtre dans les bus du Sud de l’Inde), à admirer tout ça.

Puis nous sommes (ENFIN) arrivées. Saut du bus comme on les aime, bienvenue à Munnar !

IMG_0317

Première étape, le musée du thé de la ville. Qui vaut le coup pour qui veut à TOUT PRIX connaître dans les détails le process de production du thé. Personnellement, j’ai plutôt bien aimé le film qu’on nous a diffusé au début et qui vous explique l’histoire des plantations de thé dans la réserve de Munnar, le rachat par le groupe Tata, la soumission aux conditions climatiques, les aides mises en place par les usines de plantation à destination des familles des employés (le plus souvent des femmes d’ailleurs) (écoles, soins médicaux, assurance etc). Après ce « court-métrage » très intéressant, un guide a tenté de nous expliquer le processus d’extraction des feuilles de thé, leurs vertus etc, mais la compréhension du mi-hindi / mi-anglais, très peu pour nous. Nous sommes donc allées boire un thé, toutes les deux, avant de repartir du musée.

IMG_0320

Un tuktuk nous a déposé à l’office du tourisme. C’est là que nous avons décidé de nous éloigner un peu du village même de Munnar pour aller découvrir les points de vue voisins dont on nous avait venté la beauté. Nous embarquons à bord du tuktuk de Dimod qui sera notre chauffeur et guide pour toute la journée. 

IMG_0337

Nous empruntons une petite route, qui file se perdre dans la montagne en sortant du village. Ca monte, ça monte, et les points de vue auxquels nous nous arrêtons sont chaque fois plus beaux que les précédents.

IMG_0411

IMG_0424

IMG_0368

Nous nous arrêtons près d’un lac dans un premier temps. Le temps d’admirer ses berges, et surtout de profiter du calme de l’endroit. Pas un bruit aux alentours excepté le son des cloches des vaches qui zonent là (oui, exactement comme nos belles bovines françaises).

Panaturel - Munnar

 

IMG_0363

IMG_0364

IMG_0360

Nous décidons ensuite de prolonger notre promenade et demandons à Dimod s’il est d’accord de nous emmener jusqu’à un autre point de vue : Top Station, à quelques kilomètres de là. Il accepte. Nous reprenons le tuktuk et roulons vers ce lieu qui est censé nous offrir une vue de malade.

Entre temps nous nous arrêtons dans un champs de thé pour faire quelques photos dans la catégorie « les clichés à ne pas louper », certes, mais dont les couleurs sont (à mon goût en tout cas)  incroyables.

IMG_0381

IMG_0369

IMG_0374

Une fois notre shooting improvisé terminé, nous repartons vers Top Station. Malheureusement, quand nous arrivons le ciel est devenu gris, et les nuages très bas nous voilent la vue que nous étions censé découvrir.

Un peu grisounant - Munnar

Top de la montagne - Munnar

Cucurucé - Munnar

Vous pourrez y trouver une nouvelle comparaison fortuite, mais personnellement, ces montagnes ou les Alpes, à première vue, zéro différence pour ma part. A nouveau, nous perdons tout repère spatial.

Après cette petite marche jusqu’au point de vue de Top Station, nous demandons à Dimod (notre chauffeur toujours) (toujours aussi adorable d’ailleurs) de nous redescendre vers le village. Lors de notre descente, nous croisons des femmes qui cueillent le thé. Je demande à Dimod s’il peut s’arrêter, et surtout leur demander si elles accepteraient que je les prenne en photo en pleine action de cueillette. Par chance, elles acceptent, et les clichés qui en ressortent figurent parmi mes préférés, de Munnar, et de l’Inde.

IMG_0401

IMG_0403

 

IMG_0410

IMG_0409

Notre retour dans le village s’accompagne d’un peu de pluie. Au final, nous nous contenterons d’un déjeuner dans le premier restaurant que nous apercevons, avant de sauter dans notre bus retour. Et le village de Munnar alors ? En vérité, les guides eux-mêmes ne mentent pas sur le fait qu’à part un temple, une église, et un bazar slash marché, le village de Munnar n’est pas ce qu’on pourrait appeler, particulièrement « vivant » disons.  La principale raison d’un passage par ici restant la découverte des plantations de thé alentour, ce à côté de quoi nous pouvons définitivement cocher : DONE ! Alors oui, plutôt que d’errer pour le plaisir d’avoir vu tout-ce-qui-est-écrit-comme-à-faire-dans-le-livre, nous sommes reparties, déjà bien émerveillées par tout ce que nous avions vu au cours de cette journée.

J’espère que comme nous vous aurez été conquis par les couleurs, et la quiétude qui se dégagent de nos aventures du jour, à Munnar. Je vous retrouve très vite pour un article que j’aimerai un peu différent, mais ne vous en dit pas plus pour autant, allez, surprise !

En attendant, bonne fin de week-end à tous !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s