BE READY

C’est ce qu’on dit !

Bonjouuur ! 

Ca y est, me voilà (déjà) de retour de mon petit séjour Montréalais. 10 jours au top niveau, à vadrouiller dans toute la ville, découvrir des lieux toujours plus beaux que les précédents, m’égarer et faire sauter mon budget dans les mille friperies de la ville. Énorme coup de coeur pour cette destination, et tout autant pour ses habitants.

Qui dit Montréal dit Québec dit….petit « accin québécquô »…vous savez, ce petit accent aussi drôle que chou qu’ont les locaux. Et leurs petites expressions bien à eux dont j’ai eu envie de vous faire un condensé parmi celles que j’ai pu entendre, ou lire, sur place.

Just for fun, à c’tantôt vous z’ôtes !

  • La facture. Aussi appelée l’addition. En toute simplicité, dans les restaus, bars, boutiques, addition et tickets de caisse deviennent « facture ».
  • Avocats, cheddar, crème sûre(et en prime un début de recette si l’envie vous prend de vous cuisiner des tacos, au passage). La crème sûre, c’est en fait rien de plus sûr que… de la crème fraîche. Mais ici, en plus d’être fraîche, elle est sûre… Sûre de quoi, à vous de voir !
  • Grosse laveuse à la buanderie. Qui va d’ailleurs de paire, avec…la grosse essoreuse, toujours à la buanderie. Fou rire total en apercevant ça sur la vitre d’une LAVERIE où j’ai fini par comprendre que laveuse = machine à laver et essoreuse = sèche linge. Rien à voir avec une nana qui frotte son linge, ou votre essoreuse à salade (dont je ne sais ce qu’elle viendrait foutre là d’ailleurs). Tout ça pour vous signifier que vous pouvez ramener du linge en masse, niveau capacité de lavage, on est pas mal !
  • « Merci », « Bienvenue« …. Mais bienvenue où ? Mais nulle part en fait. Juste la traduction littérale du « You’re Welcome » anglais à chaque merci qu’envoie un client à un commerçant. J’ai un peu froncé les sourcils la première fois, mais pas de bile, on s’y fait rapidement. Dans la catégorie reprise et traduction, vous avez aussi « un peu de change«  pour « un peu de monnaie », LE Body Shop pour THE Body Shop ou encore (le meilleur des meilleurs) Poulet Frit à la Kentucky pour notre bien aimé KFC (qui devient donc PFK, d’ailleurs)… Logique non ?

images

  • 3 pièces et 25 sous. Autrement dit trois fois rien quand on sait que pièces = dollars et sous = centimes (et qu’1€ = 1,68$) (c’était le cours de la bourse bonsoir) 
  • Cogner la porte. Et en quel honneur ? Comme ça, juste pour dire qu’on est là, et éventuellement avoir le droit d’entrer. Aaaaaah mais vous voulez dire « toquer à la porte » (ou encore frapper à la rigueur). Oui oui, exactement. Très bien, mais en douceur je vous prie.
  • « On se fait un dîner ? », « Avec plaisir, 20h ? », « Euh midi plutôt »… Ou comment les canadiens peuvent très rapidement devenir les rois de l’embrouille quand on parle repas. Note à vous même, déjeuner = petit déjeuner / dîner = déjeuner / souper = dîner. Peut se révéler pratique quand il s’agira de prendre rendez-vous pour manger avec un pote local par exemple.
  • « Ramène ta blonde, et moi mon chum ». Autant la blonde, on le devinerait presque assez rapidement. Elle pourrait même être l’archétype de la Brunette qu’on aurait tout de même réussi à comprendre que la blonde, c’est la petite amie, la meuf, la girlfriend. Mais le chum, sans la blonde dans la même phrase pour vous donner un indice, là, on sèche. Alors que l’un et l’autre vont finalement de paire (ou pas d’ailleurs). Tu l’auras deviné, ton chum, c’est ton mec slash petit copain slash boyfriend.
  • « Je me suis faite fourrer »….instant de gêne. Tout le monde se tait et dévisage d’un coup d’un seul la petite dame à qui cette jolie maxime échappe. Sauf que non, pas du tout. Absolument RIEN à voir avec l’image, voire même le film tout entier, que vous étiez en train de vous monter en votre fort intérieur. Se faire fourrer c’est  « juste » se faire arnaquer, se faire avoir. Plutôt courant au final !

 

Evidemment, il y en a mille autres. Les traditionnels se parquer pour se garer, une liqueur pour une boisson sans alcool, ou la tabagie pour le tabac du coin. Voici donc un premier petit échantillon qui vous facilitera peut être la compréhension de certaines phrases une fois que vous serez sur place, ou vous fera simplement sourire si le Canada n’est pas dans vos projets des jours à venir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s