SPICY TRIPS

Sunday with a view / Mont-Royal

Dimanche c’est, certes le jour du seigneur, mais aussi le jour parfait pour les petites ballades bucoliques, et l’ascencion…du MontRoyal par exemple !

A la sortie de l’appartement, on prend à gauche, avenue Duluth, on avance, on avance, on brave les 30 degrés qui nous font (déjà) transpirer, et on arrive au pied de cette jolie colline.

“Combien de temps jusqu’en haut ?” (Chloé) / “Boarf, 15 minutes” (Jordan). Même pas peur, et que ça fonce. 200 marches plus tard, c’est plus le même entrain d’accord, plus la même gaieté physique non plus, qu’on se le dise (par ici les petites coulures de front), mais on comprend bien que la récompense de tant d’efforts se situe tout en haut de ces marches de l’enfer, de l’effort, de la sueur. Donc on se tait et on continue. Comme promis, 15 minutes plus tard on arrive au sommet.

Mont Royal, we did it slash here we are.

Et c’est magnifique. De là haut on a une vue imprenable sur le centre ville, Downtown. Ma première skyline pour de vrai. Je suis émue. C’est grand et petit à la fois. Proche et lointain. Impressionnant quoi qu’il en soit. Photogénique aussi, et on ne s’en prive pas. Petit shooting improvisé du haut du belvédère Kondiaronk (pas le Camilien House) (pour les connaisseurs).

Nous nous posons dans une partie du parc pour pique niquer. Plein de familles se sont aussi données rendez-vous pour faire la même chose en ce chouette dimanche plein de soleil. Calme et reposant, c’est l’image que je garde du Parc du Mont Royal.

Avec Marion nous nous lançons ensuite dans une petite expédition vers La Croix, ce monument de fer que l’on peut apercevoir d’à peu près partout dans Montréal quand on jette un œil en direction du Mont Royal. De loin mon spot photo préféré de tout le parc. Cette croix blanche / grise (selon les côtés que l’on saisit et les yeux qui la regardent) et le ciel bleu derrière, un chouette contraste que je n’ai plus envie de quitter des yeux et de l’appareil.

Puis il est déjà l’heure de repartir. Cet après-midi là la France dispute son dernier match de poule, contre la Suisse au passage, et nous avons décidé d’aller voir ça dans un bar. (21.00 en France, 15.00 au Canada).

La descente est bien moins pénible que la montée. Je quitte le Mont Royal et sa vue magnifique heureuse et détendue d’un moment si paisible. C’est tout de même incroyable de pouvoir profiter d’un si grand espace vert, en plein cœur d’une aussi grande ville que Montréal.

Marion m’expliquait que l’hiver, quand le parc est enneigé, il est possible d’y faire du ski de fond. Et d’y bronzer pendant tout un après-midi l’après-midi où nous y étions ensemble. Comme le Parc Lafontaine, deux ambiances, deux façons différentes de profiter de ce lieu si agréable.

C’est en cherchant un endroit où regarder le match que Jordan nous parle d’un petit café devant lequel il est passé la veille et qui diffuserait le match. C’est là que nous découvrons le café Gonzo dont je vous parlais d’ailleurs dans mon article précédent, celui sur le Plateau (celui là).

IMG_1105

IMG_1106

IMG_1109

IMG_1113

IMG_1125

IMG_1130

Rendez-vous vendredi pour une nouvelle excursion Montréalaise, direction… le Mile End !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s