SPICY TRIPS

Escapade bucolique dans le Fjord

Disposant d’un week-end collectif de 3 jours (merci la fête nationale canadienne), nous embarquons tous les trois (Marie, George et moi) pour un week-end “mise au vert et bleu” dans le Nord du Québec. Notre week-end comprend deux destinations : Saguenay (enfin presque) puis la Baie Sainte Catherine (la plupart du temps on connait plutôt Tadoussac, mais c’est juste en face).

Je vous passe les galères techniques du style GPS en panne au moment de se mettre en route, recherche de carte dans un hôtel sur la route etc etc. BREF, nous arrivons 7 heures plus tard à quelques kilomètres de Saguenay, à Rivière Eternité pour être précise, dans l’auberge que Marion avait réservé pour la nuit. L’auberge est tout ce qu’il y a de plus…auberge. Une vaste pièce commune qui vous ferait sans doute penser au salon de votre grand-mère (le papier peint, les rideaux, les vieux canaps en rotin), une cuisine super bien équipée (et qui sert des petits dej’…OMAGAD!) (même qu’avec un petit sourire vous repartez aussi avec de quoi pique niquer pour le midi) (écoledecommercenégociationtavu), des chambres agréables et un cadre magnifique, petite rivière et montagnes au rendez-vous.

IMG_4239

IMG_1636

IMG_1637

IMG_1638

IMG_1639

Le soir nous dînons à la “Cantine” du Presbytère (notre auberge s’appelle l’Auberge du Presbytère au fait) (ça va sans dire mais ça va toujours mieux en le disant), qui ressemble vaguement à nos baraques à frites nordistes, qu’on se le dise, et où nous optons pour un chouette hotdog-frites, le combo viva America qui ne trompe jamais et qui fait toujours plaisir.

Mais le pourquoi on est là, c’est ce qui vient le lendemain : la Randonnée de la Statue, à Rivière Eternité toujours. Je ne vous cache pas qu’au début l’aventure me chauffait genre “mi figue mi raisin”, n’étant pas spécialement une grande fan de randonnée (genre pas trop fan du tout). Et qui de l’enthousiasme de Marion ou des paysages magnifiques que nous a fait découvrir ce sentier de 7 kilomètres, j’en suis sortie totalement convaincue par l’aventure “enfiler ses baskets et grimper grimper jusqu’à un point de vue pas dégeu”. Le cadre de la rando était absolument canon en plus de ça, de la forêt et des pierres à “escalader” d’un bout à l’autre, de quoi raviver une flamme d’aventurière profondément enfouie. Si vous passez dans le coin je vous conseille vivement cette promenade, point trop difficile et au point de chute à couper le souffle (par sa beauté).

IMG_1655

IMG_1660

IMG_1650

 

Après notre petit exercice matinal, nous pique niquons au point de départ de la rando avant de nous mettre en route vers notre deuxième destination du week-end : la Baie Sainte Catherine. En général, les gens connaissent davantage Tadoussac car il s’insère régulièrement dans les circuits organisés à travers le Québec. Baie Sainte Catherine c’est juste en face et c’est là que se trouve le motel où nous dormons ce soir-là. Arrivés relativement tôt sur place, nous avons encore le temps de monter sur le bateau qui relie Baie Sainte Catherine à Tadoussac pour aller nous promener dans l’ancienne réserve d’Indiens d’Amérique, devenu un petit village très sympa d’après la gérante de notre hôtel.

IMG_1683

IMG_1682

En arrivant sur place nous découvrons qu’il n’y a en réalité pas grand chose à voir à Tadoussac et optons donc finalement pour un simple verre en terrasse avant de reprendre le bateau, rejoindre notre motel, dîner et s’en aller se coucher.

Le lendemain, réveil particulièrement matinal car nous avons réservé une “croisière aux baleines” sur la Fjord, RDV 7.30 au point de départ de la croisière. Le concept est plutôt cool, vous montez dans un zodiaque avec une dizaine de personnes, sapés comme jamais (version ciré jaune + pantalon assorti) (pour un 100% look flashy) (le color bloc est de retour cet été mesdames) et c’est parti pour une promenade de deux heures en essayant de croiser quelques baleines et autre animaux marins. Même s’il fait un peu frisquet, la promenade sur l’eau est un vrai plaisir et nous apercevons, comme prévu, quelques baleines (des Belugas) (pour les connaisseurs) et une multitude de phoques se déplaçant en troupeau et à quelques mètres de nous seulement.

IMG_4298

IMG_4300

IMG_1685

IMG_1699

IMG_4297

IMG_1690

Sitôt la croisière terminée, il est déjà l’heure de sauter à nouveau dans la voiture pour rentrer à Montréal. 7 heures de route nous attendent à nouveau. Pour la petite anecdote, alors que nous étions dans la voiture, sans connexion aucune durant à peu près toute la route, se déroulait le match France – Irlande de l’Euro dont nous n’avons connu le résultat que des heures et des heures après sa fin. Petits coups de pression et fabulations diverses sur le potentiel résultat du match ont évidemment agrémenté notre chemin du retour.

Nous rejoignons finalement Montréal. Un peu fatigués certes, mais aussi tellement ressourcé par ce grand bol d’air frais parfaitement orchestré par Marion (merci encore mon babe), des images de forêt, de montagnes, d’eau et d’animaux marins plein la tête. Un week-end super ressourçant après une semaine à arpenter à toute allure les rues de Montréal.

Publicités

Une réflexion sur “Escapade bucolique dans le Fjord

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s